RSS

“Incidences” de Philippe Djian

03 Jun

Philippe Djian

Incidences de Philippe Djian (Paris, 1949), notre dernier livre de la saison 2015-2016, a fait l’unanimité de la critique en 2010, tout en figurant parmi les meilleures ventes. Djian insiste beaucoup sur le style et sur le travail de l’écriture. Dans les histoires, ce qui m’importe, dit-il, est de voir ce que le style et l’écriture peuvent faire d’un matériau banal. D’après lui:

«La littérature, si on ne fait rien pour elle, si les écrivains ne la travaillent pas, c’est une langue morte. Céline disait, si vous voulez des histoires, il y en a plein les journaux. Pour un écrivain, seuls comptent le style, la langue, et non l’histoire»

IncidencesIncidences présente des rapports entre frère et sœur, entre la peur d’être abandonné et celle d’affronter la vie, entre le passé et le présent, entre la littérature et la vanité. Marc, le narrateur, cinquante-trois ans,  écrivain raté, est professeur de «littérature appliquée» dans une université française, mais très critique avec celle-ci, il collectionne les aventures avec les étudiantes de ses cours et Il partage avec sa sœur Marianne la maison de leur enfance, une enfance marquée par la violence et la peur.

Incidences est à la fois un polar et un récit psychologique. On se trouve lancés sur la piste d’une trame policière un peu particulière: sans meurtre et sans mobile mais avec suppression d’un cadavre gênant. C’est un roman avec nombreux évènements qui surviennent, Marc raconte sa descente aux enfers à travers de scènes tour à tour angoissantes, euphoriques ou drolatiques, et toujours avec un sens du politiquement incorrect. Un polar qui fait beaucoup réfléchir bien que l’intrigue policière soit faible et que les personnages manquent de profondeur. Djian abandonne les interprétations psychologiques au profit de ce qui lui importe le plus, le style et c’est ce que son personnage tente en vain d’enseigner à ses étudiants, implorant, devant la médiocrité des auteurs français actuels: «Qu’on nous rende Marguerite Duras, par pitié» (p.202).

Au revoir mes chers lecteurs!

MªÁngeles Lumbierres

Anuncios
 
1 comentario

Publicado por en 3 junio, 2016 en Club de Lectura en Francés

 

Etiquetas: ,

Una respuesta a ““Incidences” de Philippe Djian

  1. corinne lescophy

    15 junio, 2016 at 07:58

    Si ! La casquetta !

     

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

 
A %d blogueros les gusta esto: